mardi 24 octobre 2017

La lettre que votre adolescent ne peut pas vous écrire

Cher parent, 
voici la lettre que je voudrais pouvoir t’écrire
Ce conflit dans lequel nous sommes maintenant, j’en ai besoin. J'ai besoin de ce combat. Je ne peux l’expliquer parce que je n'ai pas le vocabulaire pour le faire, et de toute façon ce que je dirais n’aurait pas de sens. Mais j’ai besoin de ce combat. Désespérément.
J’ai besoin de te détester pour le moment, et j’ai besoin que tu y survives. J’ai besoin que tu survives au fait que je te haïsse, et que tu me haïsses. J'ai besoin de ce conflit, même si je le hais. Peu importe ce sur quoi nous sommes en conflit : heure du couvre-feu, les devoirs, le linge sale, ma chambre en désordre, sortir, rester à la maison, partir de la maison, ne pas partir, la vie de famille, petit(e) ami(e), pas d'amis, mauvaises fréquentations. Peu importe. J’ai besoin de me battre avec toi au sujet de ces choses et j’ai besoin que tu t’opposes à moi en retour.
J'ai désespérément besoin que tu tiennes l'autre extrémité de la corde. Que tu t’y accroches fermement pendant que je tire de mon côté, tandis que je tente de trouver des appuis dans ce nouveau monde auquel je sens que j’appartiens. Avant je savais qui j'étais, qui tu étais, qui nous étions. Mais maintenant, je ne sais plus. En ce moment, je cherche mes limites, et parfois je ne peux les trouver qu’en te poussant à bout. Repousser les limites me permet de les découvrir. Alors je me sens exister, et pendant une minute je peux respirer. Et je sais que tu te rappelles l'enfant doux que j'étais. Je le sais, parce que cet enfant me manque aussi, et parfois cette nostalgie est ce qu’il y a de si pénible pour moi en ce moment.
J'ai besoin de ce combat et de constater que, peu importe combien terribles ou exagérés sont mes sentiments, ils ne nous détruiront ni toi ni moi. Je veux que tu m’aimes même quand je donne le pire de moi-même, même quand il semble que je ne t’aime pas. J’ai besoin maintenant que tu t’aimes toi et que tu m’aimes moi, pour nous deux. Je sais que ça craint de ne pas être aimé et être étiqueté comme étant le méchant. Je ressens la même chose à l'intérieur, mais j’ai besoin que tu le tolères, et que tu obtiennes de l’aide d'autres adultes. Parce que moi je ne peux pas t’aider pour le moment. Si tu veux te réunir avec tes amis adultes et former un « groupe de soutien pour survivre à la fureur de votre adolescent », c’est ok pour moi. Ou parler de moi derrière mon dos, je m’en fiche. Seulement ne m’abandonne pas. N’abandonne pas ce combat. J’en ai besoin.
C’est ce conflit qui va m’apprendre que mon ombre n’est pas plus grande que ma lumière. C’est ce conflit qui va m’apprendre que des sentiments négatifs ne signifient pas la fin d'une relation. C’est ce conflit qui va m’apprendre à m’écouter moi-même, quand bien même cela pourrait décevoir les autres.
Et ce conflit particulier prendra fin. Comme tout orage, il se calmera. Et je vais l'oublier, et tu l’oublieras. Et puis il reviendra. Et j’aurai besoin que tu t’accroches de nouveau à la corde. J’en aurai besoin encore et encore, pendant des années.
Je sais qu'il n'y a rien de satisfaisant pour toi dans ce rôle. Je sais que je ne te remercierai jamais probablement pour ça, ou même que je ne reconnaîtrai jamais le rôle que tu as tenu. En fait, pour tout cela, je vais probablement te critiquer. Il semblera que rien de ce que tu ne fais ne soit jamais assez. Et pourtant, je m’appuie entièrement sur ta capacité à rester dans ce conflit. Peu importe à quel point je m’oppose, peu importe combien je boude. Peu importe à quel point je m’enferme dans le silence.
S'il te plaît, accroche-toi à l'autre extrémité de la corde. Et sache que tu fais le travail le plus important que quelqu’un puisse faire pour moi en ce moment.
Avec amour, ton adolescent.
* Texte original : Gretchen Schmelzer
"The Letter Your Teenager Can’t Write You"
Traduit par Aouatif ROBERT | psytherapieparis.fr
À lire aussi :
" Dévorer mon ombre " d'Aouatif Robert
(roman sur un ado haut potentiel)

samedi 2 septembre 2017

25 Mythes et Légendes

L’initiation est universelle: il n’est pas un coin de la planète d’où elle soit absente. Cependant, elle peut être plus ou moins voilée, occultée, brouillée, déformée. Tout au long de l’histoire de l’humanité, elle a subrepticement investi toutes les disciplines humaines de l’art à la science.

Newton est un personnage qui a marqué pour longtemps la science moderne. Or, il faut savoir qu’il fut, à son époque, discrédité parce qu’il était alchimiste. Ce qu’il faut en déduire, c’est que Newton fut discrédité en raison même de la source de sa connaissance: c’ est 1’Initiation alchimique qui est à la base de ses découvertes. Car l’initiation (véritable) passe difficilement auprès du commun des mortels: il existe comme une réticence intrinsèque de l’Humanité à aborder cette dimension des choses, ceci parce qu’une Lumière trop puissante aveugle les Hommes au lieu de les éclairer. Alors, ils détournent instinctivement les yeux du Soleil. Il est vrai qu’ils doivent initialement s’éloigner de la Vérité afin de jouir du libre-arbitre, et c’est pourquoi la tradition initiatique a longtemps caché la Connaissance.

Traditionellement, l’initiation est bien sûr symboliquement traduite afin de n’être comprise que par les initiés, en préservant ainsi la Vérité du message. La forme la plus répandue est le conte pour enfant car il présente un certain aspect anodin et touche un public plus réceptif que le monde adulte. De nombreux contes ont été repris par les studios Disney, et il faut savoir que le message initiatique est toujours impeccablement respecté dans leurs dessins animés. Entre autres, sont initiatiques:
 

Blanche-Neige

Pinocchio

Cendrillon (également l’opéra de Rossini)

Le Livre de la Jungle (R. Kipling, franc-maçonnerie)

La Belle au Bois Dormant

La Belle et la Bête

Allad i n

Le Roi Lion

 

 

Blanche-Neige
 

 

 

Blanche-Neige, la Conscience humaine objet de l’Intention divine, attend le moment d’Exister véritablement. Par l’entremise de la méchante Reine (le poids requis par l’intention), Blanche-Neige doit s’exiler, quitter l’ineffable pour la manifestation d’Existence. Elle arrive chez les sept nains, l’Arbre de Vie et ses sept niveaux incluant l’ouverture. Le nom de chaque nain est en rapport avec un niveau de l’Arbre et Dormeur est évidemment le septième niveau de repos (l’ouverture). La Reine retrouve Blanche-Neige et lui offre le fruit fatal, accomplisant l’oeuvre du serpent du jardin d’Eden. Suit un long sommeil, associé à l’incarnation, au joug du choix (esclavage d'Egypte). Enfin, par choix correct, le Messie (Prince) vient délivrer la Conscience humaine par un baiser.


Pinocchio



Un vieil artisan horloger (Dieu ineffable maître du Temps), désire un vrai petit garçon (miroir de l’intention). Grâce à la fée bleue (Volonté), le pantin de bois (image) devient vivant (manifestation d’Existence). Mais il n’est pas encore un vrai petit garçon (une Existence absolue): il ne le sera que s’il fait 1’apprentisage du Bien et du mal et, à cette fin, lui est donnée une Conscience (Gemini). Après diverses péripéties (incarnation), Pinocchio retrouve son père (action messianique) grâce à un choix correct (décision de le retrouver). il va alors lutter contre la baleine (forces du néant) afin d’accomplir l’Oeuvre. En fin de compte, c’est en mourant (sublimation egotiste) que Pinocchio devient un vrai petit garçon (Existence absolue).


Le Livre de la Jungle



Un jeune enfant est abandonné dans un panier livré à la rivière (comme Moise!). Il est recueilli par une panthère, animal de la jungle (fille de pharaon), puis élevé par des loups (égyptiens). Cependant, devenu plus grand et plus fort, il commence à intéresser le tigre qui veut le tuer (nouveau pharaon). Alors, l’enfant doit fuir la jungle (Exode). Il obtient la victoire sur le tigre grâce au feu (appui divin face aux chars de pharaon). Arrivé près d’un village d’Hommes (Terre promise), il voit une jeune-fille qui le subjugue (Amour divin) de l’autre côté d’une rivière (Jourdain).


La Belle au Bois dormant



Il suffit de lire le Cantique des Cantiques pour comprendre à quel point l’Homme et son Créateur sont unis par une histoire d’Amour! La Belle au Bois dormant est Israel, la Conscience humaine. Le Prince charmant est le Messie, témoignage de l’Amour divin, chargé de libérer l’Homme. Les trois bonnes fées sont associées aux trois piliers, au triple aspect circulaire. La sorcière est le symbôle des forces du néant qui entraînent l’Homme en incarnation (long sommeil). Le Prince va délivrer la Belle muni de son épée et de son bouclier (appui divin et Amour divin). il faut savoir que Massiah, le Messie, vaut 40+300+10+8=358, que Nahach, le serpent, vaut 50+8+300=358, que Satan vaut 300+9+50=359, et le Messie ne peut donc pas vaincre seul les forces du néant. Avec l’appui de l’unité divine on obtient: Messie+Dieu 358+1=359:
Nahach est vaincu, mais pas Satan. Il faut aussi l’Amour (Ahava) qui vaut 1+5+6+1=13, et 13 est l’unité car l’Ineffable est 13, et UN se dit Ehad en hébreu, qui vaut 1+8+4=13. Donc Messie+Dieu+Amour = 358+1+1=360: toutes les forces du cercle sont réunies et le néant est vaincu. Le Prince tue le Dragon en plein coeur, ce qui correspond à l’action messianique de démantèlement de l’Arbre, l’ultime combat contre le mal. Il faut noter que les sept sceaux rompus de l’apocalypse sont en rapport avec les dix plaies d’Egypte (car l’Arbre possède dix sephiroth sur sept niveaux).



La Belle et la Bête


Le monstre représente la Conscience humaine altérée par l’incarnation. Une jeune-femme prend la place de son père, captif de la Bête: le Messie, témoignage de l’Amour divin, commence son action libératrice de la Conscience humaine, libérant par la même occasion le Dieu Créateur de l’incertitude du libre-arbitre humain (de la même façon qu’Hercule délivre Prométhée). La rose représente la personnalité parfaite qui doit être révélée au sein de l’Homme. Gaston est l’Ego excessif qui doit être tué (sublimé) afin d’obtenir la délivrance.





Alladin


La caverne aux merveilles est le subconscient egotiste au sein duquel est enfouie la pierre philosophale, la lampe magique: la caverne aux merveilles n’est autre que le subconscient d’Alladin (à noter qu’en phonétisation hébraïque, Alladin vaudrait I 30 4 10 50, dont les chiffres significatifs I 3 4 I 5 nous sont familiers). Le Génie est l’action messianique de transmutation. Le sultan est Dieu, et sa fille l’Amour divin.

Au départ, la Loi précise que seul un prince peut épouser la princesse:
c’est la conservation des valeurs existentielles de l’ineffable. Or, Alladin, un voleur, aspire à vivre au palais du sultan: l’intention (image) désire sa concrétisation, et nécéssite dès lors une part de la Force (vol). Le mauvais vizir représente le poids requis par l’intention: les forces du néant. Dans la caverne aux merveilles (jardin d’Eden), la faute de l’Ego Abou provoque le cataclysme (chute de l’Homme). Alladin se retrouve coincé (incarnation). Mais en frottant la lampe (pierre philosophale, individualité parfaite qu’il faut mettre à nu), le Génie apparaît (force messianique). Grâce à celle-ci, Alladin atteind son but après avoir défait le néant.

Une multitude d’autres contes recèlent l’initiation (les six frères paresseux, conte d’Armorique, par exemple). En outre, des oeuvres cinématographiques actuelles perpétuent la tradition: on peut citer le dessin animé de Don Bluth ‘le Petit Dinosaure et la Vallée des Merveilles”.


Le Petit Dinosaure



Au début de l’histoire, Petit-Pied vit heureux dans sa famille (la Conscience humaine est béate dans le sein de Dieu). Puis Petit-Pied rencontre Cera, une petite femelle triceratops au caractère franchement egotiste (formation du double aspect Conscient-subconscient, Adam-Eve). C’est alors qu’il joue avec Cera qu’apparaîit Dent6Tranchante, le Tyranosaure (intervention du serpent de l’Intention par l’entremise du subconscient). Alors Petit-Pied est séparé de sa famille, et surtout de sa mère (“chute” de l’Homme en incarnation et séparation d’avec Dieu). Avant de mourir, sa mère lui a donné une “Etoile d’Arbre” avec la mission de trouver la Vallée des Merveilles (avant de se retirer, Dieu confie son Alliance à la Conscience humaine qui doit réaliser ladite Alliance en cherchant et en trouvant la Terre promise spirituelle). Triste, Petit-Pied rencontre un vieux dinosaure qui lui explique que sa condition n’est la faute de personne: la responsabilité de la Condition humaine ne peut être clairement déterminée car la condition humaine provient d’un acte d’Amour de la part de Dieu, et de plus, l’Intention, qui est l’Homme, possède une tendance intrinsèque à sa concrétisation.

Le groupe augmente jusqu’à cinq individus qui représentent les cinq
niveaux humains Corps-Subconscient(Ego)-Ame(Emotivité)-Esprit(Spiritualité)-Divin(Conscience potentiellement parfaite). C’est lorsque Cera rejoint le groupe et unit sa force à celle des autres qu’ils peuvent vaincre Dent-Tranchante (c’est lorsque l’Ego accepte la sublimation que le “mal” est vaincu). Alors ils trouvent la Vallée des Merveilles (Terre promise).


Parmi les Oeuvres d’une extrême transcendance il y a, entre autres, “Le Champ d’Amertume de Karen Blixen, ou encore l’extraordinaire “2001, Odyssée de l’Espace” de Stanley kubrik.


2001, Odyssée de l’Espace



Le titre, déjà, est évocateur. Les quatre chiffres de la date sont associés aux quatre lettres du Tetragramme sacré dans l’ordre hiérarchique de l’Arbre de Vie, mais à l’envers, en partant de la dualité humaine (Vaw) vers l’unité divine (Iod). 2 0 0 1 = V H H I. Le titre signifie donc:

“L’Homme remontant vers Dieu, Evolution spirituelle”
2 0 0 1 Odyssée de l’Espace


L’histoire débute avec la naissance de l’Humanité incarnée. Le monolithe représente Dieu dans sa perfection formelle (le triple aspect de l’Ineffable est exprimé par les trois dimensions bien définies et harmonieuses du parallélipipède rectangle). Le Soleil se lève au sommet du monolithe, symbolisant ‘Keter (manifestation d’Existence) dont un écho intervient àchaque passage de plan métaphysique et, en l’occurence, pour le passage à la Conscience humaine. En ce sens, le monolithe posé devant le préhominien n'est autre que l’Echelle de l’Arbre de Vie posée devant Jacob.

Cependant, la Conscience reste dominée par les niveaux inférieurs, et l’arme est un des principaux fruits du passage de plan. L’enchaînement avec des images de vaisseaux spatiaux exprime le fait qu’il n’y a pas de différence fondamentale entre une arme du paléolithique et la technologie actuelle: la musique de Johann Strauss témoigne de la vanité de la technologie humaine (alors que la musique de Richard Strauss exprime l’avènement de la Conscience). C’est sur la lune, symbôle du subconscient, qu’un monolithe est découvert et mis à nu: il s’agit de la Pierre Philosophale enfouie dans le subconscient et qui permet l’action messianique de transmutation.

La même histoire va alors être envisagée sous l’angle d’un seul individu: le vaisseau Discovery doit être considéré comme étant un Homme au sein duquel diverses forces agissent (l’équipage). Car chacun possède son propre peuple intérieur et l’odyssée du Discovery représente à la fois l’évolution d’un seul Homme et de l’Humanité entière.

Le vaisseau proprement dit est le corps physique. Le subconscient egotiste est représenté par l’ordinateur de bord. Les deux membres éveillés de l’équipage peuvent être associés à Abel et Seth (l’ordinateur étant Caïn). Les trois savants en hibernation sont les potentialités humaines d’Ame, Esprit et Divin.

L’ordinateur est le subconscient egotiste par lequel s’introduit la faute (motivation). il commet donc une erreur sans pouvoir l’admettre. La phase d’incarnation commence alors car l’erreur concerne précisément un élément de l’antenne (rupture apparente de la liaison avec l’origine). L’Ego Caïn va tuer la Conscience initiale Abel (le subconscient lié au corps intériorise et opprime la Conscience) et tenter de compromettre les potentialités humaines (en tuant les trois savants). C’est alors Seth (qui signifie remplaçant) qui doit pénétrer dans le vaisseau et lutter contre l’Ego.

Bowman (Seth) défait alors progressivement les couches du subconscient egotiste afin de sublimer I ‘Ego et mettre à nu la Pierre Philosophale (le message relatant la véritable nature de la mission: le monolithe qui est la Pierre Philosophale!). A partir de ce moment commence l’évolution spirituelle par l’action messianique (monolithe). La fulgurante accélération initiale représente justement l’initiation. Enfin, les sublimations successives mènent l’Homme au-delà du corps physique (vaisseau) à travers les diverses étapes alchimiques de l’Oeuvre jusqu’à l’ineffable (foetus).

Au terme du voyage, l’ineffable (foetus) scrute le néant possible (Terre) à la recherche d’une intention (Homme) à accomplir.



Matrix
================================================================
Ce film est un des joyaux du cinéma d'initiation contemporain! J'envisage d'écrire un
chapitre spéciallement consacré à ce film.
================================================================




La mythologie est aussi un véhicule de l’initiation.


Mythologie Grecque




L’initiation grecque est très embrouillée et enchevêtrée. On peut cependant assez aisément trouver de nombreux rapports frappants:

Hercule doit accomplir douze travaux, mais seuls dix de ces travaux seront reconnus et acceptés par son maître: il s’agit de la conciliation des bases douze et dix. Hercule n’est autre qu’un héro de l’Arbre de Vie.

Thésée (Messie) doit tuer le minotaure (la Bête) qui sévit dans le labyrinthe (subconscient) grâce à l’épée de son père (Dieu) et au fil d’Ariane (Amour).

Prométhée (Dieu) vole le feu divin et le donne aux Hommes (conscientisation). Mais l’Homme est inerte et doit être motivé. Alors Zeus envoie à Epiméthée, qui est le frère de Prométhée, Pandorre (le Serpent) munie de sa boîte (fruit défendu). Mille maux s’abattent alors sur l’Humanité (incarnation). Phyrra, la fille d’Epiméthée, fut, avec son mari, la seule rescapée du déluge qui survint comme remède à la perversion humaine. Il est étonnant de constater que la généalogie d’Epiméthée comporte le nom Japhet que l’on retrouve... dans le Pentateuque comme fils de Noé! Les déluges grec et hébreu ont une parenté évidente.

La tradition précise que Prométhée apporta aux hommes l’oubli de leur futur. Ceci correspond à la phase d’incarnation, et au voile de Conscience. Prométhée représente le désir divin sublimé par Amour. C’est pourquoi il est attaché à un rocher et un aigle vient quotidiennement lui dévorer le foie (qui était le centre du désir pour les anciens). Prométhée est la représentation de la souffrance divine par Amour de l’Homme (Zeus étant alors le principe sublimant de Volonté qui assujettit le désir à l’obtention d’un poids: le rocher et la souffrance).
, J.


La guerre entre les Titanides et les Olympiens n'est autre que le passage de pouvoir du principe ineffable des “zodiacaux” au principe manifeste des Elohim.



Plus proche de nous, la légende d’Arthur et des chevaliers de la Table Ronde est porteuse d’initiation. Il y est question d’un Roi, d’une Epée, de la Terre, et de la Coupe (le Graal). Tout d’abord, la Table est Ronde, renvoyant au cercle, principe créateur primordial (Pi). Ensuite, nous trouvons les quatre fonctions, les quatre mondes, Emanation (le Roi-Adam Kadmon-Iod-Feu), Création (l’Epée-Esprit-He-Air), Action (la Terre-Corps-Vaw-Terre), et Formation
(la Coupe-Ame-second He-Eau): IHVH

La Création s’impose d’abord au chaos, fait représenté par les guerres et l’unification de la Terre. Ensuite, la liaison coupable de Lancelot et de la Reine Guenièvre (subconscient) pousse Arthur à commettre la faute. Ce faisant, son royaume dépérit et la Terre s’apauvrit (incarnation). Afin de se libérer de cette faute, l’Homme doit rechercher le Graal, la Coupe de l’Eau de la Vie, et retourner vers Dieu (évolution spirituelle). Merlin, le principe divin favorable à l’Homme est mis en retrait tant qu’une certaine élévation spirituelle n’est pas atteinte, tout comme Prométhée enchaîné au rocher n’est délivré que par Héraclès, héros légendaire de l’Arbre de Vie. Le mythe Arthurien peut être associé à celui de l’Anneau (Cercle) des Nibelungen dont Wagner a fait une tétralogie musicale (quatre opéras): l’Or du Rhin, les Waikiries, Siegfried, et le Crépuscule des Dieux. (La walkirie Brùnhilde attachée à un rocher et délivrée par Siegfried ne fait-elle pas penser au Titan Prométhée délivré par Héraclès?)

L’initiation n ‘est pas restreinte a une partie des peuples du monde. Afin de s'en convaincre, il suffit d’observer certaines légendes chinoises.


Mythologie Chinoise



Pan-ku

Tout commence par le Chaos qui ressemble à un oeuf entouré de Feu. Advient la naissance de Pan-ku qui engendre la Terre et le Ciel. Ces derniers s’amplifient chaque jour de trois mètres. Pan-Ku souffle et lance la foudre, puis se livre à la Terre.

Le chaos initial “préparé” par l’Eternel est bien un “Oeuf” entouré de
Feu (Lumière:A’in Sof Or)). De cette lumière émane un rayon (Kaf) zigzagant
(foudre) vers le centre, créant les dix sephiroth. Pan-ku souffle (l’Esprit de
Dieu plane sur les eaux du chaos) et lance la foudre (Rayon de Lumière).

Nu-Wa

L’Homme n’existe pas encore sur Terre. Alors Nu-Wa, superbe serpent dont la tête a des traits humains vient ramper sur Terre. Il crée la Vie grâce a des émanations du sol et une boule de terre pétrie d’où émerge une créature à tête d’homme et corps de singe.

Le Serpent (la Bête), est bien l’initiateur de la Vie, le motivateur de la créature. Cette dernière est créée de la même façon que dans la Genese: . . . mais une vapeur montait de la terre et arrosait la surface du sol. Alors l’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre... On se rend compte de l’action du serpent car il est superbe (corrupteur), et suscite un Etre dont le visage est humain (Conscience) et le corps simiesque (Ego corruptible).

Le Bouvier et la Tisserande

L’Empereur du Ciel a une fille dont le travail est de tisser sans relâche. Son père décide de la divertir un peu en lui proposant un mari:
le Bouvier. Toute à son Amour, la jeune-fille oublie son travail et provoque la colère de son père. D’un commun accord, ils décident que les amoureux se verraient régulièrement et le septième jour du septième mois, son père lui pardonne sa faute.

Cette histoire fait allusion au septième jour de repos.

Les Frères Hi et Ho

Ces quatre personnages sont frères deux à deux et sont appelés à contrôler, aux quatre points cardinaux, la marche des dix soleils.

Il s’agit certainement d’une référence aux quatre fonctions de lettres IH VH et de leur influence sur les dix sephiroth.

Les Dix Soleils

Sur un bel et grand arbre se trouvent les dix soleils. Parmi eux, neuf sont inférieurs, tandis que le dixième est seul, au sommet. C’est l’Arbre de Vie et ses dix sephiroth, avec keter au sommet.

L’Archer Yi

Dans la douzième année de son règne, l’Empereur Yao est furieux car les frères Hi et Ho n’ont pas su organiser la succession des soleils. Aussi fait-il appel à un héros fabuleux, archer remarquable qu’il nomme Shen-Yi. L’Empereur donne alors à 1’archer Yi une série de travaux forestiers destinés à régulariser l'action des soleils. Il s’acquitte de ses dix tâches et l’univers se rééquilibre. De plus, il tue le monstre du Comte du Vent, un gigantesque serpent. Ensuite, Il défait Comte des Eaux, accusé par celui du Vent. Il est ensuite séduit par la soeur du Comte des Eaux et finit par conquérir l’immortalité.

A n’en pas douter, il est question ici des dix (douze) travaux d’Heraclès.

La Dame Reine-Mère de l’Occident

Fille de l’Empereur du Ciel, elle règne à la limite occidentale du monde, au sommet d’une très haute montagne entourée d’eau. Il faut un chariot ailé pour se rendre en son domaine. Les fruits de son jardin sont superbes et confèrent l’immortalité. Son mari est un grand potentat céleste.

Comment ne pas faire le rapport avec l’atlante Clito, femme de Poseidon, et protégée par ce dernier dans un lieu élevé, entouré d’eau, inaccessible aux hommes. En outre, on sait qu’Héraclès, pour se rendre en Atlantide, reçut l’aide du dieu Hélios qui lui prêta sa Coupe d’Or (à noter le probable rapport entre ces fruits superbes et les pommes d’or du jardin des Hespérides qu’Hercule dut aller chercher après avoir combattu Atlas... le premier roi Atiante selon Platon).


Observons encore que les chinois reconnaissent: dix Soleils, douze lunes, trois étapes au ‘Grand-Oeuvre” (au noir, au blanc, au rouge), des cycles de quatre, six, huit et douze animaux emblématiques.


La présence de deux systèmes (10 et 12) est encore révélée par les légendes suivantes:

Fou-Hi

Il domestiqua six animaux (Tête à Six) à l’aide d’instruments de chasse et de pêche inventés par lui (Verbe). Son successeur Cheng-Nong cultiva les cinq céréales. Puis huang-Ti inventa les douze tons musicaux. L’Art des cinq éléments a pour objet l’étude de la Révolution des cinq Puissances, qui poussée jusqu’au bout, atteint le niveau que l’on veut. Ce sont les cinq étapes metaphysiques, les cinq cinquièmes de la Loi, les cinq livres du Pentateuque.

Tieu et Ti

La division du temps s’organise entre Tieu et Ti. Tieu propose que ses douze frères (il est donc le treizième, l’ineffable) soient les tiges célestes et que les dix frères de Ti (qui est le onzième, Daath porte de l’ineffable) soient les troncs terrestres. Mais Ti désire douze tronc terrestres. Ainsi, Tieu lui prêtre deux frères. Les systèmes douze et dix sont inséparables. Dix tiges célestes plus douze troncs terrestres donnent vingt-deux “branches”, soit les 22 cineroth.

Les chinois reconnaissent en outre 28 constellations, ce qui correspond au nombre total de sephiroth dans l’Arbre de Vie.



Tout ceci ne représente qu’un infime aspect de l’omniprésence de l’initiation au sein de l’activité humaine. J’aurais encore pu, et très aisément, introduire les mythologies germaniques, nordiques, hindoues, etc.



Lorsque la Conscience, par choix, se polarise correctement, la synchronicité universelle se dévoile de plus en plus, et notamment, au départ, par la révélation des oeuvres initiatiques humaines. Au moment de rejoindre Dieu, c’est la Création dans son ensemble qui prend une valeur initiatique révélant la synchronicité absolue: alors, il n'est pas une seule chose qui ne prenne un sens existentiel (negentropie parfaite)!

samedi 15 juillet 2017

FAUVE ≠ BLIZZARD



Tu te demandes si tu es une bête féroce ou bien un saint
Mais tu es l’un, et l’autre. Et tellement de choses encore
Tu es infiniment nombreux
Celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui aime, celui qui cherche. Et tous les autres ensembles
Trompe-toi, sois imprudent, tout n’est pas fragile
N’attends rien que de toi, parce que tu es sacré. Parce que tu es en vie
Parce que le plus important n’est pas ce que tu es, mais ce que tu as choisi d’être

Oh qu’est-ce que tu fais ? Arrête !
Qu’est-ce qu’il te prend de faire des trucs pareil ?
Pourquoi tu te fais du mal comme ça ?
Qu’est ce qui ne va pas ? Parle-moi, tu sais que tu peux tout me dire
Mais nan mais c’est des conneries tout ça tu le sais
Regarde-moi dans les yeux. Regarde-moi. On s’en branle, c’est pas important
Moi je te trouve magnifique. Depuis la première fois que je t’ai vu
D’ailleurs, je ne m’en suis toujours pas remis
Et puis comment je ferais sans toi moi ?
Et puis comment l’univers il ferait sans toi ?
Ca ne pourra jamais fonctionner. C’est impossible
Alors faut pas pleurer ! Faut pas pleurer. Parce que ça va aller je te le promets, ça va aller
Parce qu’on est de ceux qui guérissent, de ceux qui résistent, de ceux qui croient aux miracles
Pas de ceux qui disent que lorsque les tables bougent, c’est que quelqu’un les pousse du pied
Mais un jour tout ça on n’y pensera même plus
On aura tout oublié, comme si ça n’avait pas existé

En attendant passe tes bras autour de mon cou si tu veux
Pendant que je te répète ces phrases qui nous donnaient de l’élan
Tu te souviens ?.. Tu te souviens ?

Tu nous entends le Blizzard ? Tu nous entends ?
Si tu nous entends, va te faire enculer
Tu pensais que tu allais nous avoir hein ?
Tu croyais qu’on avait rien vu ?
Surprise connard !
Tu nous entends la Honte ? Tu nous entends ?
Si tu nous entends fais gaffe quand tu rentres chez toi toute seule le soir
On pourrait avoir envie de te refaire la mâchoire avec des objets en métal


Ou de te laver la tête avec du plomb, qu’est-ce que t’en dis ?
Tu nous entends la Tristesse ? Tu nous entends ?
Si tu nous entends, c’est que toi aussi, tu vas bientôt faire ton sac
Prendre la première à gauche, deuxième à droite, puis encore à gauche et aller niquer ta race
Félicitations ! Bravo !
Tu nous entends la Mort ? Tu nous entends ?
Si tu nous entends sache que tu nous fais pas peur, tu peux tirer tout ce que tu veux
On avance quand même, tu pourras pas nous arrêter
Et on laissera personne derrière, on laissera personne se faire aligner
Tout ça c’est fini !

Tu nous entends la Dignité ? Tu nous entends ?
Si tu nous entends sache qu’on a un genou à Terre et qu’on est désolés
On est désolés de tout ce qu’on a pu te faire, mais on va changer !
On va devenir des gens biens, tu verras !
Et un jour tu seras fière de nous
Tu nous entends l’Amour ? Tu nous entends ?
Si tu nous entends, il faut que tu reviennes parce qu’on est prêts maintenant, ça y est
On a déconné c’est vrai mais depuis on a compris
Et là on a les paumes ouvertes avec notre cœur dedans
Il faut que tu le prennes et que tu l’emmènes
Tu nous entends l’Univers ? Tu nous entends ?
Si tu nous entends, attends-nous ! On arrive
On voudrait : tout comprendre, tout savoir, tout voir, tout vivre
On cherche la porte du nouveau monde pour pouvoir s’y fondre en grand
Tu nous entends toi qui attends ? Tu nous entends ?
Si tu nous entends souviens toi que t’es pas tout seul. Jamais
On est tellement nombreux à être un peu bancals un peu bizarres
Et dans nos têtes il y a un blizzard
Comme les mystiques losers au grand cœur
Il faut qu’on sonne l’alarme, qu’on se retrouve, qu’on se rejoigne
Qu’on s’embrasse, qu’on soit des milliards de mains sur des milliards d’épaules
Qu’on se répète encore une fois que l’ennui est un crime
Que la vie est un casse du siècle, un putain de piment rouge
Nique sa mère le Blizzard
Nique sa mère le Blizzard
Tout ça c’est fini


mercredi 5 juillet 2017

mardi 4 juillet 2017

Le discours d'Emmanuel Macron au Congrès de Versailles


Emmanuel Macron s'est exprimé ce lundi après-midi devant le Congrès, composé des députés et sénateurs, à Versailles, afin de fixer les "priorités" de son mandat présidentiel.