dimanche 31 janvier 2010

Ennéagramme, Cycle de Vie


L'Investigateur (5), orienté vers la connaissance et la précision, doit être désinterressé pour devenir un Meneur (8), orienté vers la puissance et le courage, puis chercher la simplicité pour devenir l'Altruiste (2), orienté vers l'Amour, et par humilité devenir l'Individualiste (4), orienté vers le sens du beau, qui par harmonie et contentement, permettra de devenir le Réformateur (1), orienté vers la rigueur personnelle et les idéaux élevés, pourra par la patience devenir l'Enthousiaste (7) orienté vers la Joie et l'Optimisme, qui pourra par la tempérance devenir l'Investigateur (5).


A l'inverse, l'investigateur(5), quand il est dans sa passion d'avarice devient l'enthousiaste(7) qui dans sa passion d'intempérance devient le réformateur(1) qui dans sa passion de colère devient l'individualiste (4) qui dans sa passion d'envie devient l'altruiste (2) qui dans sa passion d'orgueil devient le meneur (8) qui dans sa passion d'excès devient l'investigateur ...

Ennéagramme 1

Le Type Un de l'Ennéagramme - Le réformateur


Le type rationnel, idéaliste :
« A des principes », sens de la mission, auto-discipliné, et perfectionniste

Peur fondamentale : être mauvais/maléfique, défaillant
Désir fondamental : être bon, intègre, équilibré
Ennéagramme Un avec une aile Neuf : « L'Idéaliste »
Ennéagramme Un avec une aile Deux : « L'Avocat »

Résumé du profil du type Un

Les Niveaux épanouis

Niveau 1 (à leur meilleur) : Deviennent exceptionnellement sages et clairvoyants. En acceptant ce qui est, ils deviennent vraiment réalistes, sachant la meilleure action à entreprendre à chaque instant. Humains, sources d’inspiration et d’espérance : la vérité sera entendue.

Niveau 2 : Conscients de leurs convictions personnelles, ils ont un sens aigu du bien et du mal, des valeurs personnelles religieuses et morales. Désir d’être rationnels, raisonnables, d’autodiscipline, de maturité, de modération en toute chose.

Niveau 3 : Extrêmes dans leurs principes, désireux d'être équitables, objectifs, et respectueux de l’éthique : la vérité et la justice sont leurs valeurs principales. Leur sens de la responsabilité, leur intégrité personnelle, et leur sens de la mission font d'eux des enseignants et des témoins de la vérité.

Les Niveaux moyens

Niveau 4 : Insatisfaits de la réalité, ils deviennent des idéalistes éthérés, ayant le sentiment que c'est à eux de tout améliorer ; ils mènent des croisades, sont avocats ou critiques. Impliqués dans des causes, ils expliquent aux autres comment les choses « devraient » être.

Niveau 5 : Ont peur de faire des erreurs : il faut que tout soit cohérent avec leurs idéaux. Deviennent ordonnés et bien organisés, mais impersonnels, puritains, étroits/secs et gardent constamment l'œil sur leurs sentiments et impulsions. Souvent bourreaux de travail, méticuleux, ponctuels, pédants, et ennuyeux.

Niveau 6 : Très critiques d'eux-mêmes et des autres : tatillons, évaluateurs, perfectionnistes, ils ont des opinions sur tout : ils corrigent les autres et les harcèlent pour faire les chose correctement – comme eux les voient. Impatients, jamais satisfaits de rien sauf si c'est fait en accord avec leurs prescriptions. Moralistes, faisant des remontrances, abrupts, et « soupe au lait ».

Les Niveaux pathologiques

Niveau 7 : Peuvent être extrêmement dogmatiques, pharisaïques, intolérants, et inflexibles. Commencent à être extrêmes : eux seuls connaissent « la Vérité ». Tous les autres ont tort : très sévères dans leurs jugements, tout en justifiant leurs propres actions.

Niveau 8 : Deviennent obsédés par l'imperfection et les mauvaises actions des autres, quoique eux-mêmes puissent succomber à des actions contradictoires, hypocrites en faisant l'opposé de ce qu'ils prêchent.

Niveau 9 : Condamnent les autres, sont vengeurs, et cruels pour se débarrasser de ceux qui commettent des « mauvaises actions ». Sérieuses dépressions, crises de nerfs, et tentatives de suicide sont vraisemblables. Correspondent en général à des troubles de la personnalité du type obsessionnel et dépressif.

Les motivations principales


Voudraient avoir raison, viser plus haut et tout améliorer, être cohérents avec leurs idéaux, se justifier, être au-delà des critiques afin de ne pouvoir être condamnés par personne.

Exemples

Lionel Jospin, Mahatma Gandhi, Hilary Clinton, Al Gore, Jean-Paul II, Martha Stewart, Ralph Nader, Katherine Hepburn, Harrison Ford, Vanessa Redgrave, Jane Fonda, Meryl Streep, George Harrison, Céline Dion, Joan Baez, George Bernard Shaw, Noam Chomsky, Margaret Thatcher, Rudolph Giuliani, et "Mr. Spock" (Star Trek).

La signification des flèches

Quand ils vont dans leur direction de désintégration (stress), les Un méthodiques deviennent tout à coup mélancoliques et irrationnels comme des Quatre. Néanmoins, en allant vers leur direction d'intégration (amélioration), les Un coléreux et critiques deviennent spontanés et joyeux, comme des Sept épanouis.








Le 1 a pour orientation la rigueur personnelle et les idéaux élevés. Il veut être quelqu'un de bien sur le plan moral et, comme il préfère le centre instinctif vers l'intérieur, il est convaincu qu'il y a toujours quelque chose à faire pour cela. Dans la vie, il compare en permanence ses actions et celle des autres à ses standards intérieurs. Quand il est dans son ego, il est persuadé qu'il devrait être parfait pour être acceptable et il se reproche ses erreurs, même petites. Il en ressent une forte colère après lui-même ; la colère est d'ailleurs la passion du type 1. Cependant, cette colère n'est pas acceptable non plus et le 1 fait tout pour l'éviter et la réprimer, c'est sa compulsion.
Le 1 peut avoir des difficultés à démarrer une action, si cela implique de sa part un choix ou une décision. En effet, sa peur de faire des erreurs lui fait rechercher la meilleure décision, et il a tendance à penser qu'il n'y en a qu'une. Par contre, il a une énorme capacité d'action. Une fois lancé, il travaille beaucoup, avec sérieux et conscience. Le plaisir n'est vraiment possible que si le travail est fait et bien fait. Il cherche la qualité, y compris dans les plus petits détails.
Quand le 1 vit des émotions, il en réprime souvent l'expression qu'il juge peu convenable. Ainsi, il peu paraître froid même s'il est souvent extrêmement sensible.
Dans ses relations, le 1 essaye d'être un bon ami, un bon conjoint… Il peut faire beaucoup d'efforts pour cela. Il se blâme de ne pas être suffisamment à la hauteur et a très souvent une petite voix intérieure qui lui reproche ses imperfections. En même temps, il repère ce qui est imparfait chez les autres et a tendance à leur donner de bons conseils pour s'améliorer ("Il faut…", "On doit…"). Il est souvent perçu comme rigide et critique, ce qui le surprend car il est tellement moins exigeant avec les autres qu'il ne l'est avec lui-même. Son honnêteté et son intégrité en font quelqu'un de fiable et de responsable.
Plus il va bien, plus il accepte d'être faillible et que les autres le soient. Tout en gardant sons sens de la morale et du travail, il se connecte à la vertu du type, la patience.

Lire aussi :
http://www.enneagramme.com/
http://www.promouvoir-enneagramme.com/

Ennéagramme 7

Le Type Sept de l'Ennéagramme - L'Enthousiaste

Le type occupé, aimant le plaisirSpontané, changeant aux talents variés, porté à acquérir, et dispersé
Peur fondamentale : la privation et la douleur
Désir fondamental : être satisfait et heureux de réaliser ses besoins
Ennéagramme Sept avec un aile Six : « Le Divertisseur »
Ennéagramme Sept avec un aile Huit : « Le Réaliste »
Résumé du profil de l'ennéagramme type Sept

Les Niveaux épanouis
Niveau 1(à leur meilleur) : Ils assimilent les expériences en profondeur, ce qui les rend appréciateurs et reconnaissants pour ce qu'ils ont. Emerveillés par les joies simples de la vie, ils sont joyeux et extatiques, et ont une prémonition de la réalité spirituelle et la bonté illimitée de la vie.
Niveau 2 : Extrêmement sensibles, excitables, enthousiastes des sensations et des expériences. C’est le plus extraverti de tous les types : les stimuli trouvent une réponse immédiate – pour eux tout est tonifiant. Joyeux, vifs, fervents, spontanés, pleins d’allant et gais.
Niveau 3 : Ils deviennent facilement des « réalisateurs » accomplis, des généralistes qui font bien beaucoup de choses ; ils ont de multiples talents. Pratiques, productifs, généralement prolifiques, ils font se rencontrer diverses disciplines.
Les Niveaux moyens
Niveau 4 : Au fur à mesure que leur agitation augmente, ils voudraient plus d'options et de choix. Ils deviennent aventureux et « connaisseurs du monde » mais, plus dispersés, ils recherchent constamment des nouveautés et des expériences : ils sont sophistiqués, connaisseurs, et consommateurs. L'argent, la variété et les derniers courants de la mode deviennent importants.
Niveau 5 : Incapables de discerner ce dont ils ont vraiment besoin, ils deviennent hyperactifs, incapable de se dire « non » à eux-mêmes, et s’activent constamment. Sans inhibition, faisant et disant ce qui vient à l’esprit, ils racontent des histoires, exagèrent sans retenue, font preuve d’humour, se mettent en scène. Par peur de s’ennuyer, ils sont en mouvement perpétuel, mais ne font pas grand-chose – ils ont plein d'idées dont peu sont suivies d’action.
Niveau 6 : Ils s’adonnent à une consommation manifeste et deviennent excessifs en toutes choses. Egocentriques, matérialistes et gourmands, ils ont l’impression de n’avoir jamais assez. Exigeants et poussant les autres sans retenue, ils sont pourtant insatisfaits et épuisés. Dépendants, endurcis, et insensibles.
Les Niveaux pathologiques
Niveau 7 : Essayant désespérément de calmer leurs anxiétés, ils peuvent être impulsifs et infantiles : ils ne savent pas quand s’arrêter. Les addictions et les excès prennent leur tribut : ils sont débauchés, dépravés, font diversion, sont dissipés, se complaisent dans l’invasion, offensifs et abusifs.
Niveau 8 : S’éloignant de leur moi, ils agissent sur des coups de tête au lieu de s’attaquer à leur anxiété ou leur frustration : hors de contrôle, sujets à des sautes d’humeur imprévisibles, ils se livrent à des actions compulsives (manies).
Niveau 9 : Finalement, leur énergie et leur santé sont épuisées : ils deviennent claustrophobes et pris de panique. Souvent, ils abandonnent la lutte pour eux-mêmes et pour la vie : dépression profonde, et désespoir, overdoses autodestructrices, suicide impulsif. Correspondent en général à des troubles de la personnalité du type maniacodépressif et histrionique.
Les motivations principales
Voudraient maintenir leur liberté et leur joie, éviter de rater des expériences qui en valent la peine, rester excités et occupés, éviter et soulager la douleur.
Exemples
John F. Kennedy, Benjamin Franklin, Leonard Bernstein, Leonardo DiCaprio, Kate Winslet, Elizabeth Taylor, Wolfgang Amadeus Mozart, Steven Spielberg, Federico Fellini, Robin Williams, Jim Carey, Mike Myers, Cameron Diaz, Bette Midler, Chuck Berry, Elton John, Mick Jagger, Gianni Versace, Liza Minelli, Malcolm Forbes Sarah Ferguson, et John Belushi.
La signification de flèches
En allant dans leur direction de désintégration (stress), les Sept dispersés deviennent tout à coup perfectionnistes et critiques comme les Un. Mais, en allant dans leur direction d'intégration (développement), les Sept gloutons et dispersés deviennent plus focalisés et fascinés par la vie comme les Cinq épanouis.


Le 7 préfère utiliser le centre mental vers l'intérieur pour planifier sa vie de manière plaisante. Son orientation est la poursuite de la joie et de l'optimisme. Le mécanisme créateur de son ego, sa compulsion, est d'éviter la souffrance. Le 7 cherche alors le plaisir immédiat et à tout prix. Il s'arrange pour avoir en permanence des choix le plus ouverts possible. Ainsi, dès qu'une option devient un tant soit peu déplaisante, il peut l'abandonner pour une autre voie. A l'inverse, si quelque chose lui plaît, il a tendance à en consommer sans modération. Sa passion est l'intempérance (ou la gloutonnerie) ; cela concerne toute source de plaisir et pas seulement la nourriture ou la boisson.
Malgré sa préférence pour le centre mental, le 7 a un peu de mal à prendre des décisions, car décider c'est choisir et choisir c'est renoncer. Quand le 7 agit, c'est vite et avec beaucoup d'énergie, du moins tant que l'activité l'intéresse et l'amuse. Dans le cas contraire, il freine et découvre ailleurs des activités plus plaisantes qu'il estime soudain plus prioritaires. Le 7 a d'excellentes capacités de synthèse, de créativité et de planification. Mais réaliser ses plans n'est pas sa principale préoccupation. Il adore mener plusieurs activités de front.
Le 7 va au devant des autres et cherche à leur plaire par la gaieté, l'humour et par ses idées et ses plans plaisants. Il peut ainsi paraître chaleureux. Toutefois, il est beaucoup moins impliqué émotionnellement dans la relation qu'il n'y paraît. D'ailleurs, que surviennent des émotions négatives et le 7 a tendance à s'échapper. Cette difficulté à s'impliquer joue aussi dans ses relations intimes ; s'il la surmonte, il est un partenaire loyal.
Le 7 supporte mal les contraintes, les règles et les procédures, sans pour autant s'y opposer ouvertement.
Quand le 7 va bien, il n'a plus besoin de fuir la souffrance pour être optimiste et devient capable de l'accepter quand elle est utile et/ou inévitable. Il vit la vertu de son type qui est la tempérance.
Lire aussi :

Ennéagramme 4

Le Type Quatre de l'Ennéagramme : L'individualiste

Le type sensible et retiré :Expressif, dramatique, intériorisé et irritable
Peur fondamentale : ne pas avoir d'identité ou d'importance
Le désir de base : se trouver et trouver leur raison d’être (créer une identité)
Ennéagramme Quatre avec un aile Trois : « L'Aristocrate »
Ennéagramme Quatre avec un aile Cinq : « Le Bohême »

Résumé du profil du type Quatre

Les Niveaux épanouis
Niveau 1 (à leur meilleur) : Profondément créatifs, exprimant des valeurs personnelles et universelles, éventuellement à travers l'art. Inspirés, ils se renouvellent et se régénèrent, et sont capables de transformer toutes leurs expériences en quelque chose de valable : ils s'inventent.
Niveau 2 : Conscients d'eux-mêmes, introspectifs, à la recherche d'eux-mêmes, conscients de leurs sentiments et de leurs impulsions. Sensibles et intuitifs avec eux-mêmes et les autres, ils sont doux, pleins de tact et de compassion.
Niveau 3 : Personnels, individualistes, véridiques, ils se révèlent, sont honnêtes dans leurs émotions et humains. Ils ont une vision ironique d'eux-mêmes et de la vie, peuvent être à la fois sérieux et drôles, vulnérables et émotionnellement solides.

Les Niveaux moyens
Niveau 4 : Donnent une orientation artistique et romantique à la vie, créent un environnement de beauté et d'esthétique pour cultiver et prolonger leurs sentiments personnels. Ils intensifient la réalité par la fantaisie, des sentiments passionnés, et l'imagination.
Niveau 5 : Pour rester en contact avec leurs sentiments, ils intériorisent tout, prenant tout personnellement, mais deviennent absorbés par eux-mêmes et introvertis, fantasques et hypersensibles, timides et conscients d'eux-mêmes, incapables de spontanéité ou de sortir d'eux-mêmes. Ils sont reclus pour protéger leur propre image et pour gagner du temps afin de clarifier leurs sentiments.
Niveau 6 : Progressivement, ils pensent qu'ils sont différents des autres, et se sentent exemptés de la vie telle que les autres la vivent. Ils deviennent des rêveurs mélancoliques, dédaigneux, décadents, et sensuels, vivant dans un monde imaginaire. S'apitoyant sur leur sort et envieux des autres, ils en viennent à faire ce qu'ils veulent et deviennent de moins en moins pratiques, et de plus en plus improductifs, acerbes, et affectés.

Les Niveaux pathologiques
Niveau 7 : Quand les rêves échouent, ils deviennent inhibés et en colère contre eux-mêmes, déprimés et coupés d'eux-mêmes et des autres, bloqués et paralysés dans leurs émotions. Ils ont honte d'eux-mêmes, sont épuisés et incapables de fonctionner.
Niveau 8 : Ils sont tourmentés par le mépris, les reproches, et la haine contre eux-mêmes, et par des pensées morbides : tout est source de tourment. Blâmant les autres, ils repoussent tous ceux qui essayent de les aider.
Niveau 9 : Désespérés, ils se sentent sans espoir et s'autodétruisent, abusant éventuellement de l'alcool ou de drogues pour s'échapper. Dans les cas extrêmes, dépression nerveuse ou suicide sont possibles. Correspondent en général à des troubles de la personnalité du type prostré, dépressif, et narcissique.
Les motivations principales
Ils veulent s'exprimer et montrer leur individualité, créer et s'entourer de beauté, cultiver certaines humeurs et sentiments, se retirer pour protéger leur propre image, prendre soin de leurs besoins émotionnels avant toute chose, et attirer un « sauveteur ».

Exemples
Ingmar Bergman, Alan Watts, Sarah McLachlan, Alanis Morrisette, Paul Simon, Jeremy Irons, Patrick Stewart, Joseph Fiennes, Martha Graham, Bob Dylan, Miles Davis, Johnny Depp, Rudolph Noureyev, J.D. Salinger, Anaïs Nin, Marcel Proust, Maria Callas, Tennessee Williams, Edgar Allan Poe, Annie Lennox, Prince, Michael Jackson, Virginia Woolf, Judy Garland, "Blanche DuBois" (Un tramway nommé désir).

La signification des flèches
En allant vers leur direction de désintégration (stress), les Quatre retirés deviennent tout à coup envahissants et possessifs comme des Deux. Mais en allant vers la direction de l'intégration (développement), les Quatre envieux, perturbés dans leurs émotions deviennent de plus en plus objectifs et portés par des principes, comme les Un épanouis.



Le 4 préfère le centre émotionnel utilisé vers l'intérieur. Il est sensible et attaché à vivre des émotions intenses et authentiques. Son orientation est la recherche du beau. Quand il est dans son ego, cela se manifeste par une volonté, pas toujours consciente, d'être différent : la compulsion du type est d'éviter la banalité. Son désir d'être unique le rend artificiel et lui fait percevoir ce que les autres ont et qu'il n'a pas. Il vit la passion du type, l'envie.

Le 4 a tendance à passer d'une émotion à une autre très rapidement. L'émotion la plus fréquente est une sorte de mélancolie à laquelle il trouve une valeur esthétique. Le 4 aimerait faire comprendre ce qu'il ressent, mais il a l'impression que c'est une tâche insurmontable. Il peut avoir une communication hésitante, ou symbolique, ou encore répéter longuement dans sa tête ce qu'il veut dire.

Le 4 est perçu par les autres comme ayant du charme, mais beaucoup le trouvent un peu affecté ou hautain. Pourtant, il a une excellente qualité d'écoute. C'est un bon confident plein de compassion. Le 4 accorde énormément d'importance aux relations intimes. Il attend, parfois toute sa vie, l'âme sœur. Avec ses proches, il a tendance à voir ce qui ne va pas quand ils sont là, et ce qui est bien chez eux quand ils sont loin ; ainsi, il peut alternativement les attirer et les repousser.

Le 4 a un imaginaire très riche. Il le trouve plus important que le quotidien dont il supporte mal la banalité. Bien souvent, il agit peu, à moins que le travail à faire utilise son originalité et sa créativité. Même alors, il a souvent du mal à aller au bout de ses projets.
Quand le 4 va bien, il découvre les vertus du type, l'harmonie et le contentement. Il devient capable de découvrir ce qu'il y a de beau dans le quotidien et de le faire partager aux autres.

Lire aussi :
http://www.enneagramme.com/
http://www.promouvoir-enneagramme.com/

Ennéagramme 2

Le Type Deux de l'Ennéagramme - L'Altruiste



Le type attentionné, interpersonnel :Généreux, démonstratif, qui cherche à faire plaisir, et possessif
Peur: ne pas être désiré, n'être pas digne d'être aimé
Désir fondamental : être se sentir aimé
Ennéagramme Deux avec une aile Un : « Le Serviteur »
Ennéagramme avec une aile Trois : « L'hôte/hôtesse »


Résumé du profil du type Deux

Les Niveaux épanouis
Niveau 1 (à leur meilleur) : Deviennent profondément désintéressés, humbles, et altruistes : aimer inconditionnellement soi-même et les autres. Sentent que c'est un privilège d'être dans les vies des autres.
Niveau 2 : Empathiques, compatissants, tournés vers les autres. Attentionnés et attentifs à leurs besoins. Bienveillants, chaleureux, sincères et miséricordieux.
Niveau 3 : Encourageants et appréciateurs, capables de voir le bien chez les autres. Serviables mais prenant aussi soin d'eux-mêmes, ils sont nourriciers, généreux – des êtres réellement pleins d'amour


Les Niveaux moyens
Niveau 4 : Veulent être proches des autres, et donc commencent à leur plaire, être un peu trop familiers, à s'épancher, et à être bien intentionnés pour tout. Leur attention est séductrice : ils recherchent approbation, marques d'affection et flatterie. L’amour est leur valeur suprême Ils sont entichés de leur propre valeur et ils en parlent constamment.
Niveau 5 : Excessivement intimes et indiscrets : ils ont besoin d'être nécessaires aux autres, donc ils rôdent, s'ingèrent, et contrôlent au nom de l'amour. Ils voudraient que les autres soient dépendants d'eux : ils donnent mais attendent en retour, envoient des messages à double sens. Envahissants et possessifs : dépendants, ils ne se sacrifient jamais assez – se fatiguent pour tout le monde, créant des besoins qu'ils pourront satisfaire eux-mêmes.
Niveau 6 : Ils se donnent de plus en plus d'importance et sont satisfaits d’eux-mêmes, se sentant indispensables, même s'ils surévaluent le mérite de ce qu'ils font pour les autres. Hypocondriaques, ils deviennent martyrs pour les autres. Arrogants, moralisateurs, présomptueux.


Les niveaux pathologiques
Niveau 7 : Ils peuvent être manipulateurs et égoïstes, culpabilisant les autres en leur rappelant combien ils leur doivent et en les faisant souffrir. Abusent de la nourriture et des médicaments pour « alimenter leurs sentiments » et obtenir du soutien. Ils découragent les autres en faisant des remarques condescendantes. Ils s'abusent eux-mêmes sur leurs motifs et sur l'agressivité et l'égoïsme de leurs comportements.
Niveau 8 : Dominateurs et coercitifs, ils s'arrogent le droit d'avoir tout ce qu'ils veulent des autres : ils exigent la réparation de dettes anciennes, de l'argent, et des faveurs sexuelles.
Niveau 9 : Ils peuvent excuser et rationaliser ce qu'ils font car ils se sentent maltraités et victimes des autres, et éprouvent un ressentiment amer et de la colère. Ils somatisent leur agressivité et s'infligent des maladies chroniques, revendiquant leurs actes en s'effondrant et en pesant sur les autres. Correspondent en général à des troubles de la personnalité du type histrionique (comédien) et simulateur.


Les motivations principales
Voudraient être aimés, exprimer leurs sentiments pour les autres, être nécessaires et appréciés, faire en sorte que les autres leur répondent à leurs attentions, prouver leurs revendications envers revendiquer pour eux-mêmes.


Exemples
Mère Teresa, Barbara Bush, Eléonore Roosevelt, Monica Lewinsky, Lionel Richie, Luciano Pavarotti, Liliane Carter, Sammy Davis, Jr., Martin Sheen,.Mgr. l’évêque Desmond Tutu, "Mélanie Hamilton", (Autant en emporte le vent) et "Docteur. McCoy" (Star Trek).


La signification des flèches
En allant vers leur direction de désintégration (stress), les Deux dans le besoin deviennent tout à coup agressifs et dominateurs comme des Huit. Mais, en allant vers leur direction d'intégration (développement), les Deux orgueilleux qui s'abusaient eux-mêmes prennent davantage soin conscience d'eux-mêmes et deviennent plus conscients de leurs émotions, comme les Quatre épanouis.






Le centre émotionnel vers l'extérieur étant préféré, le 2 cherche à aimer et souvent à aider concrètement les gens autour de lui. Il perçoit intuitivement les qualités, les possibilités et les besoins des autres. Il a tendance à dire chaleureusement aux autres ce qu'il y a de bien en eux et à les aider à surmonter leurs problèmes. Il est fier de cette image de personne aimante : la passion du type est l'orgueil. A l'inverse, et c'est la compulsion du type, il ne veut pas reconnaître ses propres besoins et être aidé.
En relation avec les autres, le 2 est séducteur. Il sait bien les écouter et les comprendre. Avec lui, on a l'impression d'être la personne la plus importante du monde. Lui-même ne se découvre que peu. Le 2 vit profondément dans le présent et peut passer très aisément d'une relation à une autre, toute aussi aimante. Bien souvent, il fait se rencontrer des gens qui pourraient s'apporter mutuellement quelque chose.
Le 2 affirme que son aide est désintéressée. Cependant, au fond de lui, il aimerait bien que son rôle soit apprécié et surtout reconnu. Parfois, il manipule les autres pour obtenir cette reconnaissance et se met en colère s'il ne l'obtient pas. Le souci de son image fait qu'il veut que son aide soit acceptée, utile et efficace. Certains 2 n'aident que des gens susceptibles de réussir. Ils sont souvent heureux dans le rôle d'éminence grise de quelqu'un d'important. De nombreux 2 ont du mal à dire "Non."
Souvent le 2 a du mal à rester inactif, si ce n'est à la rigueur pour récupérer de l'énergie afin de retourner aider. Il prend ses décisions rapidement et sur la base de facteurs humains.
Plus le 2 progresse, plus il est capable d'aider les autres sans en attendre un retour positif en termes d'image. Réellement altruiste, il découvre la vertu du type, l'humilité.

Lire aussi :
http://www.enneagramme.com/
http://www.promouvoir-enneagramme.com/

Ennéagramme 8

Le Type Huit de l'Ennéagramme - Le Meneur



Le type puissant, dominateur : Sûr de lui, décisif, volontaire, et qui confronte qui affronte
Peur fondamentale : être blessé ou contrôlé par les autres
Désir fondamental : se protéger soi-même (contrôler sa vie et son destin)
Ennéagramme Huit avec un aile Sept : « Le Non-conformiste »
Ennéagramme Huit avec un aile Neuf : « L’Ours »
Résumé du profil du type Huit

Les Niveaux épanouis
Niveau 1(à leur meilleur) : Savent se limiter et être magnanimes, cléments et tolérants, se maîtriser en s'abandonnant à une autorité supérieur. Courageux, prêts à se mettre sérieusement en difficulté pour réaliser leur vision et avoir une influence durable. Peuvent être de vrais héros et atteindre à la grandeur historique.
Niveau 2 : Assertifs, confiants en eux et forts : ils ont appris à se battre pour ce dont ils ont besoin et ce qu'ils veulent. Plein de ressources, une attitude de « je peux le faire », remplis d’énergie passionnée.
Niveau 3 : Décidés, autoritaires et impérieux: le leader naturel que les autres admirent. Prennent des initiatives, font marcher des choses, gagnent le soutien des autres, pourvoyeurs, protecteurs, honorables et transportant les autres par leur force.

Les Niveaux moyens
Niveau 4 : Autosuffisants, financièrement indépendants : avoir des ressources suffisantes est très important pour eux : ils deviennent alors entreprenants, pragmatiques, des individualistes âpres, des affairistes. Ils prennent des risques, travaillent dur, nient leurs propres sentiments.
Niveau 5 : Ils commencent à dominer leur environnement, y compris les autres. Ils voudraient sentir que les autres sont derrière eux et soutiennent leurs efforts. Fanfarons, vantards, exigeants, et expansifs : le « chef » dont la parole est la loi. Fiers, égocentriques, ils voudraient imposer leur volonté et leur vision sur tout et ne cèdent jamais, ne voyant pas les autres comme leurs égaux, ni ne les traitant avec respect.
Niveau 6 : Ils deviennent extrêmement combatifs et intimidants pour avoir le dernier mot, recherchent la confrontation, défient, créant des relations antagonistes. Tout est matière à tester la volonté, et ils ne cèdent pas. Ils utilisent les menaces et les représailles pour se faire obéir des autres, pour les maintenir en déséquilibre et dans l’insécurité. Mais leurs traitements injustes développent chez les autres des sentiments de crainte et de ressentiment, qui peuvent conduire ces derniers à se liguer contre eux.

Les Niveaux pathologiques
Niveau 7 : Défiant toute tentative de contrôle à leur égard, ils deviennent sans scrupules, dictatoriaux, « la puissance donne le droit ». Criminels et hors la loi, renégats et arnaqueurs. Coeur de pierre, immoraux et potentiellement violents.
Niveau 8 : Ils développent des illusions sur leur pouvoir, leur invincibilité et leur capacité à l’emporter : mégalomanes, ils se sentent tout puissants et invulnérables. Leur ego se répand avec insouciance.
Niveau 9 : S'ils sont en danger, ils sont capables de détruire brutalement tout ce qui n’est pas conforme à leur volonté plutôt que de se soumettre à quelqu'un d'autre. Vengeurs, barbares, meurtriers. Tendances sociopathes. Correspondent en général aux troubles de la personnalité de type antisocial.

Les motivations principales
Voudraient être autonomes, prouver leur force et résister à leurs faiblesses, être importants dans leur monde, dominer l'environnement, et rester aux commandes des situations qu’ils vivent.

Exemples
Charles de Gaulle, Martin Luther King, Jr., Franklin Roosevelt, Lyndon Johnson, Mikhail Gorbatchev, G.I. Gurdjieff, Pablo Picasso, Richard Wagner, Sean Connery, Susan Sarandon, Glenn Close, John Wayne, Charlton Heston, Norman Mailer, Toni Morrison, Lee Iococca, Donald Trump, Frank Sinatra, Bette Davis, James Brown, Chrissie Hynde, Sigourney Weaver, Fidel Castro, et Saddam Hussein.

La signification des flèches

En allant dans leur direction de désintégration (stress), les Huit confiants deviennent tout à coup secrets et ont peur comme des Cinq. Mais, en allant dans leur direction d'intégration (développement), les Huit luxurieux et contrôleurs ouvrent leur coeur et écoutent comme les Deux épanouis.




Le 8 qui utilise le centre instinctif vers l'extérieur veut avoir un impact sur le monde extérieur. Il a une énergie physique considérable. Son orientation est la puissance et le courage. Il considère que la vie est un combat et il se bat pour la justice. Quand il est dans son ego, sa justice devient la justice. Sa compulsion le pousse à éviter toute marque de faiblesse. Il veut contrôler tous les détails du monde qui l'entoure. Dès que quelque chose lui échappe, il en ressent une frustration insupportable à laquelle il réagit par la colère. Sa passion est l'excès et la luxure. Il cherche le pouvoir et est même prêt à utiliser les points faibles des autres pour y parvenir.
Le 8 décide vite et agit de même. C'est une personne déterminée qui fait que les choses arrivent quels que soient les obstacles. Il croit à la nécessité d'un pouvoir fort, et peut et aime l'exercer. Il sait reconnaître les véritables détenteurs du pouvoir ; il les respecte s'ils sont forts et cherche à les remplacer sinon. Il est celui qui édicte les règles et les transgresse quand elles ne le servent plus.
Assez souvent, le 8 planifie et organise bien. Mais les idées ne l'intéressent que si elles sont au service de l'action. Le 8 parle franchement et sait facilement dire "Non !" sans chercher à se justifier. Il a beaucoup de force de conviction. Il est direct. Il a tendance à penser en termes binaires (blanc ou noir, mais pas gris), notamment sur le plan relationnel où il veut et obtient que les gens se positionnent avec ou contre lui. Si on est avec lui, le 8 protège ; sinon, il attaque et/ou se venge.
Pour s'engager dans une relation, le 8 a souvent besoin d'une longue phase pendant laquelle il teste la personne concernée pour savoir s'il peut lui faire confiance. S'il réussit à en être convaincu, il baisse la garde. Il devient alors très possessif et protège l'autre comme il se défend lui-même.
Quand le 8 va bien, il admet sa vulnérabilité. Il met alors sa force au service de vraies causes et accepte les autres. Il vit la simplicité, vertu du type.

Lire aussi :
http://www.enneagramme.com/
http://www.promouvoir-enneagramme.com/

Ennéagramme 5

Le Type Cinq de l'Enneagramme - L'Investigateur



Le type intense, cérébral
Perceptif, innovant, secret, et isolé
Peur fondamentale : être inutile, impuissant, ou incapable
Désir fondamental: être capable et compétent
Ennéagramme Cinq avec une aile Quatre: « L'Iconoclaste »
Ennéagramme Cinq avec une aile Six : « Le Solutionneur »

Les niveaux épanouis
Niveau 1 (à leur meilleur) : Deviennent visionnaires, appréhendent le monde dans son ensemble tout en le pénétrant en profondeur. L'esprit ouvert, prenant les choses dans leur globalité et dans leur contexte. Font des découvertes et trouvent de nouvelles manières de faire ou de percevoir les choses.
Niveau 2 : Observent tout avec une perception aigue et pénétrante. Mentalement, ils sont alertes, curieux, cherchent l'intelligence, rien n’échappe à leur attention. Prévoyance et prédiction. Capables de se concentrer : ils sont absorbés par ce qui a retenu leur attention.
Niveau 3 : Maîtrisent tout ce qui a attiré leur intérêt. Excités par le savoir, ils deviennent souvent experts d’un domaine. Innovateurs et inventifs, ils réalisent des travaux extrêmement valables et originaux. Très indépendants, particuliers et fantaisistes.

Les niveaux moyens
Niveau 4 : Ils commencent à conceptualiser et perfectionner tout avant d’agir – ils font d’abord marcher les choses dans leur esprit, construisent un modèle, se préparent, pratiquent, et rassemblent plus de ressources. Studieux, acquérant des techniques, ils se spécialisent, sont souvent « intellectuels », remettent souvent en question les manières convenues de faire des choses.
Niveau 5 : De plus en plus détachés à mesure qu’ils sont plongés dans des idées compliquées ou dans des mondes imaginaires. Ils deviennent préoccupés de leurs visions et de leurs interprétations plus que de la réalité. Fascinés par les sujets excentriques ou ésotériques, et même par les choses sombres ou perturbantes. Détachés du monde pratique, « un esprit sans corps », bien qu’ils soient tendus et intenses.
Niveau 6 : Ils commencent à s’opposer à tout ce qui interfère avec leur monde intérieur et leur vision personnelle, et deviennent provocateurs et abrasifs, prenant sans le vouloir des positions extrêmes et radicales. Cyniques et raisonneurs.

Les Niveaux pathologiques
Niveau 7 : Ils se retirent et s'isolent de la réalité, sont excentriques et nihilistes. Extrêmement instables et ayant peur des agressions, ils rejettent et repoussent les autres et tous les liens sociaux.
Niveau 8 : Obsédés, mais effrayés par leurs idées menaçantes, ils deviennent horrifiés, délirants, et sont la proie de perceptions extrêmement bizarres et de phobies.
Niveau 9 : Cherchant à se faire oublier, ils peuvent se suicider ou avoir une perception psychotique de la réalité. Dérangés, ils sont violemment autodestructeurs, avec des tendances schizophrènes. Correspondent en général à des troubles de la personnalité du type schizoïde, prostré et schizophrène.

Les motivations principales
Ils voudraient posséder le savoir, comprendre l'environnement, avoir toutes les solutions afin de se défendre contre les menaces de l'environnement.

Exemples
Albert Einstein, Stephen Hawking, Bill Gates, Georgia O'Keefe, Stanley Kubrick, John Lennon, Lily Tomlin, Laurie Anderson, Merce Cunningham, James Joyce, Björk, Susan Sontag, Emily Dickenson, Agatha Christie, Ursula K. LeGuin, Jane Goodall, Glenn Gould, John Cage, Bobby Fischer, Tim Burton, David Lynch, Stephen King, Clive Barker, Friedrich Nietzsche, Vincent Van Gogh, Kurt Cobain, Jodie Foster, et "Fox Mulder" (X Files).

La signification des flèches
En allant vers leur direction de désintégration (stress), les Cinq détachés deviennent tout à coup hyperactifs et éparpillés comme des Sept. Mais, en allant vers leur direction d'intégration (développement), les Cinq avares et détachés prennent confiance en eux et prennent des décisions, comme les Huit épanouis.





Le 5 préfère utiliser le centre mental vers l'extérieur pour comprendre le monde qui l'entoure. Son orientation est la recherche de la connaissance et la précision. Quand il est dans son ego, sa compulsion est d'éviter le vide intérieur. Pour cela, il cherche à absorber le plus d'informations possible et à l'inverse à en donner le moins possible. La passion du type est l'avarice, avarice d'informations bien sûr, mais surtout avarice de soi et de son temps. Le 5 vit détaché du monde extérieur qu'il observe ; il a un besoin vital de moments de retrait et d'une séparation nette des divers contextes de sa vie (travail, amitié…).
Le 5 a le plus souvent de très bonnes capacités d'analyse, de synthèse et de planification. Il veut comprendre les choses. Il aime bien avoir un sujet de compétence dont il est l'expert et dans lequel il est créatif. Il prend ses décisions sur la base de la logique. Il estime important d'être autonome sur le plan mental.
Avec les autres, le 5 est le plus souvent en retrait et ne tient pas trop à être remarqué. Il déteste les bavardages futiles. Le plus souvent, il s'exprime peu et il faut l'interroger avec précision pour obtenir une information. Parfois, il se lance dans de longues conférences très structurées que ses interlocuteurs trouvent un peu ennuyeuses. Quand le 5 vit des émotions (cela lui est plus facile quand il est seul), il ne les comprend guère et elles lui font un peu peur. Il en réprime l'expression. Il valorise le contrôle émotionnel, chez lui et chez les autres. Dans les relations intimes, il exprime sa tendresse de manière non verbale.
Le 5 n'est pas un passionné de l'action sauf parfois quand elle lui permet de satisfaire sa quête intellectuelle. Il réfléchit longuement avant de faire quoi que ce soit. Il préfère qu'une activité soit planifiée et structurée.
Quand il va bien, le 5 prend la mesure exacte de son savoir. Il peut se permettre alors d'accéder à la vertu de son type, le désintéressement, et de diffuser et utiliser ses connaissances.

Lire aussi :
http://www.enneagramme.com/
http://www.promouvoir-enneagramme.com/

Douglas : Institut Universitaire en Santé Mentale

Notre cerveau si fantastique (cours)
http://www.youtube.com/watch?v=vVSGjNUsbQQ&feature=player_embedded

Le burn-out et la dépression (cours)
http://www.youtube.com/watch?v=nMx2AHIvreE&feature=player_embedded
http://www.youtube.com/watch?v=2BApCwEHrhg&feature=player_embedded

Voir aussi :
http://www.youtube.com/user/douglasInstitute

Ecouter ce qu'il se passe à l'intérieur de Soi

Ne pas se sentir obligé de faire des choix mais plutôt se brancher sur son GPS émotionnel.




Daniel Miron partage ses connaissances au sujet de l'Art de s'écouter. http://www.jeandedieu.ca/

Guérir : l'alimentation anti cancer

Depuis la seconde guerre mondiale, les habitudes de consommation ont fortement évolué : notre consommation de sucre a littéralement explosé et nous mangeons beaucoup plus de viandes. De plus, tous les produits issus du bétail nourri industriellement sont devenus carencés en Oméga-3. Au total nous soumettons notre corps à un bombardement quotidien de stimulus pro-inflammatoire.

http://www.guerir.org/dossiers/alimentation-cancer

Heroes

« Récemment, des individus sans aucun lien entre eux ont manifesté des dons pour le moins particuliers. Même s'ils n'en ont pas encore conscience, ces individus vont sauver le monde et le changer à jamais. Ce passage de l'ordinaire à l'extraordinaire ne se fera pas du jour au lendemain. Toute histoire a un début, le tome un de leur épopée commence ainsi... »



Le professeur Chandra Suresh défend une théorie selon laquelle, l'homme n'utiliserait que 10 % des capacités de son cerveau et que certaines personnes seraient en ce moment même en train de développer les 90 % restants et acquérir des pouvoirs comme la lévitation ou la régénération cellulaire. Les autres chercheurs ne le croient pas, il décide alors de chercher puis de rencontrer ces personnes aux pouvoirs surnaturels pour leur expliquer le phénomène qui s'exprime en eux jusqu'à ce qu'il disparaisse. Son fils (Mohinder Suresh) va alors reprendre la recherche...
À Tokyo, un Japonais (Hiro Nakamura) découvre qu'il est capable de courber l'espace-temps et de se téléporter. À New York, un artiste (Isaac Mendez) peut peindre le futur, un politicien (Nathan Petrelli) est capable de voler tandis que son frère (Peter Petrelli) a la capacité de s'approprier les pouvoirs des autres Heroes lorsqu'ils sont à proximité. À Los Angeles, un policier (Matt Parkman) découvre qu'il est en mesure d'entendre les pensées des gens. Au Texas, une pom pom girl (Claire Bennet) découvre qu'elle a le pouvoir de régénérer ses cellules à vitesse accélérée. Au Nevada, une mère célibataire (Niki Sanders) réalise qu'elle a un puissant double maléfique… Les Heroes sont partout, on en découvre de plus en plus au fil des épisodes.
Heroes est une chronique de la vie de ces personnes, de leurs liens et de leur destinée : sauver le monde de l'explosion qui menace. Finalement, on découvre que c'est Peter, le plus puissant d'entre eux, qui va exploser à Kirby Plaza, causant des milliers de morts, mais Nathan, son frère, le prend dans ses bras et s'envole loin pour empêcher le drame.



12. Peter F. Drucker* (1909 – 2005) : Le père de la pensée managériale moderne



•Plus grand théoricien du management du XXième siècle
•The end of economic man, 1939
−Etude de l’Allemagne nazie, interview Adolf Hitler
−Critique élogieuse de Winston Churchill
•Théories du management
−Direction par objectifs
−Concept de privatisation
−Nécessité de privilégier le client
−Le rôle de la direction dans la stratégie de l’entreprise
−La décentralisation
−Apparition d’un âge de l’information
−Les travailleurs du savoir, 1969
•5 principes : fixer des objectifs, organiser le travail, motiver et communiquer, effectuer des mesures de la performance, former les gens
•Managing for results
•Concept of the corporation, 1946
−Etude de General Motors
•Management : tasks, responsabilities and practices, 1973
•The effective executive in action, 2006
•« La pensée du management doit être dominée par le souci du service au consommateur plutôt que par le profit, à considérer uniquement comme un moyen d’investir constamment dans l’innovation et l’amélioration »
•« Les organisations n’ont pas à s’occuper de pouvoir mais de responsabilité »
•Concept du dirigeant chef d’orchestre
Lire aussi :

50.Karen Stephenson*(1952 – ) : Etablir un cartographie et gérer les réseaux de personnes

•The Quantum Theory of Trust, Prentice Hall, 2006
•Analyse des réseaux sociaux
•Consultante en changement et innovation auprès d’Hewlett Packard pour promouvoir une meilleur innovation
•Conseillère en contre terrorisme auprès du ministère américain de la Défense
•Anthropologie inspirée des travaux de Margaret Mead
•Etude pour l’unité Advanced Business IBM, rôles de « moyeux », de « gardiens », de « tensiomètres »









•La théorie quantique de la confiance, permet la circulation optimale des connaissances et les informations



•A l’inverse, saper la confiance dans les moyeux, les gardiens et les tensiomètres est une tactique utile si l’on veut affaiblir un réseau nuisible tel que celui d’Al-Qaida.

•Logiciels pour améliorer la performance organisationnelle

« Si je souhaitais augmenter les savoirs dans une organisation, a-t-elle déclaré dans un entretien avec un journaliste économique Art Kleiner, je prendrais un gardien dans un réseau d’innovation et je le placerais, en compagnie d’un tensiomètre, dans un réseau d’expert. »





http://www.netform.com/html/software.html


•Culture organisationnelle avec au moins 6 couches
−Réseau du travail, routine quotidienne, « pouls au repos »
−Réseau social, avec lequel est abordé ce qui se passe au travail
−Réseau d’innovation, essayer de nouvelles idées, remettre en question les façon de travailler
−Réseau d’expert, connaissance de l’organisation
−Réseau de conseil à la carrière ou stratégique, les mentors
−Réseau d’apprentissage, lien entre l’ancien et le nouveau

Lire aussi :

http://www.drkaren.us/

http://serialconsign.com/2008/06/corporate-anthropology

http://www.rsm.nl/portal/page/portal/home/mba/ft_mba/knowledge_learning/faculty/karen_stephenson/

Le son, l'eau, le corps et la Terre


Voici une série d’experiences effectuées par Masaru Emoto, qui nous montre comment l’effet de certains sons déterminés et d’autres agents, altèrent la struture moleculaire de l’eau.

http://www.masaru-emoto.net/english/e_ome_home.html



Emoto a placé de l’eau entre deux haut-parleurs qui diffusaient le son d’une prière. Puis, il a congelé cette eau et photographié les cristaux qui se sont formés.



La même molécule avant le son de la prière.


Molécule d’eau exposée à l’énergie du son d’une Aria pour cordes en Sol de Bach.



La même molécule d’eau exposée au son d’un Rock Heavy Metal.




Molécule d’eau exposée au son de “merci beaucoup”.


Molécule d’eau au moment de sa “naissance”, à la sortie de sa source.


Molécule d’eau d’une rivière polluée.



http://video.google.com/videoplay?docid=5624049178254295667#


Nous pouvons choisir : quelle molécule cherchons-nous à faire exister sur la planète et en nous...
... la molécule de l’amour ou la molécule de la destruction ?


... Il est important de se souvenir que notre corps, tout comme la planète Terre, est constitué de 70% d’eau !


Imagine l’énergie de ces joyaux merveilleux parcourant nos veines...


Finalement, si ces merveilles se manifestent hors de notre corps (qui contient 70% d’eau), elles se produisent aussi en nous, chaque fois que nous agissons avec amour et droiture en observant quelques règles de vie simples !


Mais nous ne pouvons oublier que l’inverse aussi se produit chaque fois que nous sommes dans la négativité, la peur, la colère, les conflits ou exposés à une pollution excessive (tél. Portables, ordi. Wi-fi, tnt, micro ondes, mauvaise musique, films violents, jeux barbares, etc !


Ainsi, nous pouvons percevoir le pourquoi de tant de destruction en nous et autour de nous, le pourquoi de tant d’énergie mauvaise et destructive... tant de maladies... tout commence à partir de nous ! Et, si nous le voulons, tout s’arrête aussi à partir de nous !


Pour le pire ...

Exploitation des sables bitumineux Alberta, Canada.
ou le meilleur ...
Protégeons l'eau
http://www.onema.fr/14-juin-2009-Journee-nationale

La navigatrice française Maud Fontenoy "ambassadrice des océans" de l'Unesco
http://ioc.unesco.org/IYO/newsdesk/97-250f.htm

Apprenons à faire les bons choix aujourd’hui pour construire l’humanité de demain !


Si nous agissons vraiment avec DISCERNEMENT, amour, droiture, paix et non-violence, nous parviendrons à restructurer notre vie et par consequent, le monde sera sauvé !

Fringe



Fringe suit les aventures de l'agent spécial du FBI Olivia Dunham, du savant fou Walter Bishop et de son fils touche-à-tout Peter Bishop alors qu'ils enquêtent sur certains aspects des sciences marginales : maladies rares, cryptozoologie, transhumains avec des capacités psychiques, téléportation, etc. De par le monde, une série d'expériences collectivement appelées le « projet » se produisent sans aucune raison apparente. Dunham, Peter et Walter ont pour mission d'enquêter sur ces évènements afin d'en déterminer la source. La multinationale Massive Dynamic, une compagnie de pointe dans la recherche et les hautes technologies, est étroitement liée à ce projet tandis que son ennemi, la cellule bioterroriste ZFT, orchestre toutes sortes de ces expériences afin de se préparer à la singularité technologique. Au cœur du combat entre ces deux factions se trouve un nootropique appelé le Cortexiphan, développé par Walter Bishop et son ancien associé, William Bell, et qui a servi à traiter plusieurs enfants, dont Dunham...

http://www.fox.com/fringe/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fringe

Conduire sa Vie


Requiem pour un Con


Ginger Haka

video


mercredi 27 janvier 2010

Co-Working

"Le coworking, on pourrait dire que c’est une forme de partage de bureaux, dans un esprit communautaire et collaboratif plutôt que commercial. C’est une solution qui attire typiquement des indépendants travaillant dans le milieu de la technologie ou d’internet, mais qui n’ont pas toujours besoin d’un bureau de façon permanente..

Plutôt que de rencontrer ses clients dans des cafés et de travailler chez soi, les personnes utilisant un espace coworking bénéficient d’un lieu professionnel à l’ambiance “café” assez informelle, dans un esprit amical, collaboratif et ouvert. Si le partage de bureaux classique peut se définir plutôt comme “nombre de locataires fini qui se partagent les frais”, l’esprit du coworking est plutôt “communauté en mouvement qui se regroupe autour d’un lieu”.

C'est quoi le coworking ? D'après Eclau (Lausanne, Suisse)

http://lacantine.org/blog/un-espace-de-coworking

http://www.lentreprise.com/2/tendance-coworker-a-la-cantine_19178.html

http://blog.freelance.com/mon_weblog/2009/04/nathana%C3%ABl-de-la-cantine-le-coworking-cest-.html

jeudi 21 janvier 2010

I will survive

"I will survive", Gloria Gaynor

http://www.youtube.com/watch?v=WRNGR4TPPo8

First I was afraid
I was petrified
Kept thinking I could never live
without you by my side
But I spent so many nights
thinking how you did me wrong
I grew strong
I learned how to carry on
and so you're back
from outer space
I just walked in to find you here
with that sad look upon your face
I should have changed my stupid lock
I should have made you leave your key
If I had known for just one second
you'd be back to bother me

Go on now go walk out the door
just turn around now
'cause you're not welcome anymore
weren't you the one who tried to hurt me with goodbye
you think I'd crumble
you think I'd lay down and die
Oh no, not I
I will survive
as long as i know how to love
I know I will stay alive
I've got all my life to live
I've got all my love to give
and I'll survive
I will survive

It took all the strength I had
not to fall apart
kept trying hard to mend
the pieces of my broken heart
and I spent oh so many nights
just feeling sorry for myself
I used to cry
Now I hold my head up high
and you see me
somebody new
I'm not that chained up little person
still in love with you
and so you felt like dropping in
and just expect me to be free
now I'm saving all my loving
for someone who's loving me

Envole moi

"Envole moi", Jean Jacques Goldman

http://www.dailymotion.com/video/k31T6PoeKcFQ3D1d6O

Minuit se lève en haut des tours
Les voix se taisent et tout devient aveugle et sourd
La nuit camoufle pour quelques heures
La zone sale et les épaves et la laideur

J'ai pas choisi de naître ici
Entre l'ignorance et la violence et l'ennui
J'm'en sortirai, j'me le promets
Et s'il le faut, j'emploierai des moyens légaux

[Refrain] :
Envole-moi x3
Loin de cette fatalité qui colle à ma peau
Envole-moi x2
Remplis ma tête d'autres horizons, d'autres mots
Envole-moi

Pas de question ni rébellion
Règles du jeu fixées mais les dés sont pipés
L'hiver est glace, l'été est feu
Ici, y a jamais de saison pour être mieux

J'ai pas choisi de vivre ici
Entre la soumission, la peur ou l'abandon
J'm'en sortirai, je te le jure
A coup de livres, je franchirai tous ces murs

[Refrain]

Me laisse pas là, emmène-moi, envole-moi
Croiser d'autres yeux qui ne se résignent pas
Envole-moi,tire moi de là
Montre-moi ces autres vies que je ne sais pas
Envole-moi x3
Regarde-moi bien, je ne leur ressemble pas
Me laisse pas là,envole-moi
Avec ou sans toi, je n'finirai pas comme ça
Envole-moi, envole-moi, envole-moi...

La vie ne m'apprend rien

"La vie ne m'apprend rien", Daniel Balavoine

http://www.youtube.com/watch?v=Mjlo6XjsnXc

Qui ose dire qu'il peut m'apprendre les sentiments
Ou me montrer ce qu'il faut faire pour être grand
Qui peut changer ce que je porte dans mon sang

Qui a le droit de m'interdire d'être vivant
De quel côté se trouvent les bons ou les méchants
Leurs évangiles ont fait de moi un non-croyant

[Répétition 1] :
La vie ne m'apprend rien
Je voulais juste un peu parler, choisir un train
La vie ne m'apprend rien
J'aimerai tellement m'accrocher, prendre un chemin
Prendre un chemin

[Répétition 2] :
Mais je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là
Les lois ne font plus les hommes
Mais quelques hommes font la loi
Et je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là

À ceux qui croient que mon argent endort ma tête
Je dis qu'il ne suffit pas d'être pauvre pour être honnête
Ils croient peut-être que la liberté s'achète

Que reste-t-il des idéaux sous la mitraille
Quand les prêcheurs sont à l'abri de la bataille
La vie des morts n'est plus sauvée par des médailles

[Répétition 1]

[Répétition 2]

Je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là
Les lois ne font plus les hommes
Mais quelques hommes font la loi
Et je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là

La vie ne m'apprend rien

Emmène moi

Charles Aznavour, "Emmène moi"

http://www.youtube.com/watch?v=ieYQKS9-Is0

Vers les docks où le poids et l'ennui
Me courbent le dos
Ils arrivent le ventre alourdi
De fruits les bateaux

Ils viennent du bout du monde
Apportant avec eux
Des idées vagabondes
Aux reflets de ciels bleus
De mirages

Traînant un parfum poivré
De pays inconnus
Et d'éternels étés
Où l'on vit presque nus
Sur les plages

Moi qui n'ai connu toute ma vie
Que le ciel du nord
J'aimerais débarbouiller ce gris
En virant de bord

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Dans les bars à la tombée du jour
Avec les marins
Quand on parle de filles et d'amour
Un verre à la main

Je perds la notion des choses
Et soudain ma pensée
M'enlève et me dépose
Un merveilleux été
Sur la grève

Où je vois tendant les bras
L'amour qui comme un fou
Court au devant de moi
Et je me pends au cou
De mon rêve

Quand les bars ferment, que les marins
Rejoignent leur bord
Moi je rêve encore jusqu'au matin
Debout sur le port

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Un beau jour sur un rafiot craquant
De la coque au pont
Pour partir je travaillerais dans
La soute à charbon

Prenant la route qui mène
A mes rêves d'enfant
Sur des îles lointaines
Où rien n'est important
Que de vivre

Où les filles alanguies
Vous ravissent le cœur
En tressant m'a t'on dit
De ces colliers de fleurs
Qui enivrent

Je fuirais laissant là mon passé
Sans aucun remords
Sans bagage et le cœur libéré
En chantant très fort

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil...

En chantant

Michel Sardou, "En chantant"

http://www.youtube.com/watch?v=olsGue2HKDE

En chantant
Quand j'étais petit garçon,
Je repassais mes leçons
En chantant
Et bien des années plus tard,
Je chassais mes idées noires
En chantant.
C'est beaucoup moins inquiétant
De parler du mauvais temps
En chantant
Et c'est tellement plus mignon
De se faire traiter de con
En chanson.
La vie c'est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.

La première fille de ma vie,
Dans la rue je l'ai suivie
En chantant.
Quand elle s'est déshabillée,
J'ai joué le vieil habitué
En chantant.
J'étais si content de moi
Que j'ai fait l'amour dix fois
En chantant
Mais je n'peux pas m'expliquer
Qu'au matin elle m'ait quitté
Enchantée.
L'amour c'est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.
Tous les hommes vont en galère
A la pêche ou à la guerre
En chantant.
La fleur au bout du fusil,
La victoire se gagne aussi
En chantant.
On ne parle à Jéhovah,
A Jupiter, à Bouddha
Qu'en chantant.
Qu'elles que soient nos opinions,
On fait sa révolution
En chanson.
Le monde est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.
Puisqu'il faut mourir enfin,
Que ce soit côté jardin,
En chantant.
Si ma femme a de la peine,
Que mes enfants la soutiennent
En chantant.
Quand j'irai revoir mon père
Qui m'attend les bras ouverts,
En chantant,
J'aimerais que sur la terre,
Tous mes bons copains m'enterrent
En chantant.
La mort c'est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.

Quand j'étais petit garçon,
Je repassais mes leçons
En chantant
Et bien des années plus tard,
Je chassais mes idées noires
En chantant.
C'est beaucoup moins inquiétant
De parler du mauvais temps
En chantant
Et c'est tellement plus mignon
De se faire traiter de con
En chanson.