lundi 18 juin 2012

Élections législatives françaises de 2012

Élections législatives françaises de 2012
Image illustrative de l'article Élections législatives françaises de 2012
Représentation de l'assemblée
Majorité sortante Majorité présidentielle
(UMP, NC, PR, DVD)
Gouvernement sortant Ayrault I
Législature élue XIVe de la Ve République
Majorité élue Majorité présidentielle (PS, PRG, DVG)
Gouvernement désigné Ayrault II
Précédent
Élections de 2007
Élections de 2017
Suivant



En France, les élections législatives de 2012 se sont tenues les 10 et 17 juin 2012 (les 3 et 17 juin 2012 pour les Français de l'étranger)1 avec pour but de renouveller les 577 sièges de l'Assemblée nationale, chambre basse du Parlement français. Tout comme la XIIIe législature de la Cinquième République française qui dura le temps de la présidence de Nicolas Sarkozy (2007-2012), le mandat des députés élus en 2012 vaut pour cinq ans, sauf exercice du droit de dissolution.
Dans certaines circonscriptions d'outre-mer, les élections sont avancées d'une semaine ou d'un jour (2-3 et 9-10 juin)2.
Ce scrutin fait partie de la même séquence électorale que l'élection présidentielle qui s'est tenue les 22 avril et 6 mai 2012 et se déroule selon un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours3 dans chacune des 577 circonscriptions4.

Logo officiel des élections législatives 2012 - Ministère de l'intérieur

Ces élections législatives font partie d'une même séquence électorale que l'élection présidentielle. En effet, dans un premier temps, le mandat présidentiel quinquennal est instauré en 2000 par voie référendaire, en lieu et place du septennat en vigueur depuis la loi du 20 novembre 1873. Ensuite, la loi organique du 15 mai 2001 fixe au 3e mardi du mois de juin la fin des pouvoirs de l'Assemblée nationale, cinq ans après son élection5, soit quelques semaines après l'élection du président de la République, l'objectif affiché de cette concordance étant de réduire le risque de cohabitation6,7 et de confirmer le principe de « légitimité subordonnée », la seconde élection servant à confirmer la première8. Pour l'année 2012, cinq semaines séparent le second tour de l'élection du président de la République, le 6 mai, du premier tour de celle des députés français, le 10 juin.
Ces élections sont aussi marquées par deux changements importants :
  • L'élection pour la première fois de députés représentant les Français établis hors de France10. En effet la réforme de juillet 2008 de la Constitution française établit que « les Français établis hors de France sont représentés à l'Assemblée nationale et au Sénat » (article 24). Un projet de loi a donc été présenté en septembre 2008 en Conseil des ministres pour que les Français établis hors de France soient désormais représentés à l'Assemblée nationale avec, si le projet est adopté en l'état, l'élection de députés au scrutin uninominal majoritaire à deux tours (identique au mode d'élection des autres députés) avec de nouvelles circonscriptions hors du territoire français. Jusqu'à présent, les Français de l'étranger n'étaient représentés qu'au Sénat avec 12 sénateurs élus par l'Assemblée des Français de l'étranger. Ces députés pourront être élus par internet11, ce qui a fait réagir certains partis12, notamment sur les problématiques de sécurité du vote, d'impossibilité du recomptage des voix et de possibilité de coercition des votants. Par ailleurs, un électeur inscrit à l'étranger peut détenir trois procurations d'électeurs inscrits à l'étranger, ou deux d'électeurs inscrits à l'étranger et une d'électeur inscrit en France, alors qu'un électeur inscrit en France ne peut en avoir que deux13,14.

Résultats nationaux

Composition de la nouvelle législature par siège.
Résultats des élections législatives françaises des 10 et 17 juin 2012
Partis
politiques
Premier tour Second tour Élus
Voix % Elus Voix % Sièges %

Parti socialiste (PS) 7 617 996 29,35 22 9 420 426 40,91 280 48,53

Europe Écologie Les Verts (VEC) 1 418 141 5,46 1 828 916 3,60 17 2,95

Divers gauche (DVG) 881 339 3,40 1 709 409 3,08 22 3,81

Parti radical de gauche (PRG) 429 059 1,65 1 538 324 2,34 12 2,08
Majorité présidentielle 10 346 535 39,86 25 11 497 075 49,93 331 57,37


Union pour un mouvement populaire (UMP) 7 037 471 27,12 9 8 740 625 37,95 194 33,62

Divers droite (DVD) 910 392 3,51 1 418 135 1,82 15 2,60

Nouveau Centre (NCE) 569 890 2,20 1 568 288 2,47 12 2,08

Parti radical (PRV) 321 054 1,24 - 311 211 1,35 6 1,04

Alliance centriste (ALLI) 156 026 0,60 - 123 352 0,54 2 0,35
Droite parlementaire 8 994 833 34,67 11 10 161 611 44,13 229 39,69


Front national (FN) 3 528 373 13,60 - 842 684 3,66 2 0,35

Front de gauche (FG) 1 792 923 6,91 - 249 525 1,08 10 1,73

Le Centre pour la France (CEN) 458 046 1,76 - 113 196 0,49 2 0,35

Extrême gauche (EXG) 253 580 0,98 - - - - -

Écologistes (ECO) 249 205 0,96 - - - - -

Régionalistes (REG) 145 825 0,56 - 135 354 0,59 2 0,35

Autres (AUT) 133 729 0,52 - - - - -

Extrême droite (EXD) 49 501 0,19 - 29 738 0,13 1 0,17

Inscrits 46 083 260 100,00
43 234 000 100,00

Abstention 19 709 961 42,77
19 276 406 44,59

Votants 26 373 299 57,23
23 957 594 55,41

Blancs et nuls 420 749 1,60
928 411 3,88

Exprimés 25 952 550 98,40
23 029 183 96,12

Nuances retenues par le ministère français de l'intérieur [5]

Résultats par département et par circonscription

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire