dimanche 10 juin 2012

Pourquoi vous ne devez pas faire d’heures supplémentaires

Cet article à pour but de répondre à deux questions :

- Pourquoi est-ce si important de se défaire des heures supplémentaires ?

- Comment faire pour s’en passer ?

Dans tous les cas, qu’elles soient payées ou non, les heures supplémentaires nuisent gravement à notre équilibre de vie.

Notre temps libre a de la valeur. On apprécie passer du temps en famille, ou faire du sport. On y prend du plaisir non ?

Ce plaisir est souvent gratuit car on ne paye pas pour en profiter. Mais pour autant, il a beaucoup de valeur à nos yeux. La valeur que l’on accorde à notre temps varie énormément selon l’activité pratiquée, le moment de la journée, les personnes avec qui l’on est ….

La valeur du temps est quelque chose de très sérieux, utilisée par exemple dans le monde des transport urbains.

La valeur du temps correspond à la somme d’argent que l’on serait prêt à verser à un instant donné, pour gagner une heure (€/h).

Par exemple une personne stressée dans les embouteillages qui veut se rendre à une réunion importante percevra la valeur de son temps à hauteur de 200 € / h. Elle serait prête à payer 200 € pour avoir une heure de plus avant que la réunion ne commence.

La même personne, le weekend, détendue en revenant de la plage ne donnerait peut-être que 20 € pour se sortir une heure plus tôt des embouteillages.

Si l’on n’a l’occasion de voir notre famille qu’une fois par an, et qu’il était possible d’acheter du temps à ce moment là, alors on serait prêt à le payer très cher. Car 1 heure de notre temps, passée auprès de notre famille, a beaucoup de valeur à nos yeux.

Moins on a de temps, plus on l’estime précieux. Mais de nombreux autres facteurs influencent la valeur du temps (le stress, le plaisir procuré par une activité etc.)
Cette valeur peut donc parfois être perçue et convertie en argent sonnant et trébuchant.  C’est très pratique car cela nous permet de rétablir les priorités dans notre vie et d’accorder à notre temps l’importance qu’il mérite.

Voici deux situations pour lesquelles on peut convertir facilement la valeur de votre temps en argent :

Situation 1 :
Si par exemple vous avez des projets d’investissements immobiliers qui risquent de vous rapporter gros (revente après rénovation ou bien location), on peut très bien évaluer la valeur monétaire d’une heure de votre temps libre consacré à ce projet d’investissement. Il s’agit du total des gains que vous réalisez (ou réaliserez) rapportés aux nombres d’heures nécessaires pour boucler votre projet.
La valeur d’une heure de notre temps consacrée à ce projet peut donc être très élevée !

Situation 2 :
Si l’on accepte de payer une aide ménagère 15 euros de l’heure pour économiser une heure de ménage le weekend, on sait que l’on estime la valeur de notre temps libre au minimum à 15 euros ! Cela ne peut pas être moins que 15 euros, sinon nous aurions alors trouvé l’aide ménagère trop chère, et nous aurions alors préféré faire le ménage nous même.
Mais en réalité, si l’on passe cette heure en amoureux avec notre conjointe (conjoint), en famille, à faire du sport, ou notre activité préférée, la valeur perçue peut être bien au dessus de 15 euros de l’heure. Peut être 100 euros, ou 1000 euros !

Dès qu’il s’agit de nos passions ou des gens qu’on aime, la valeur perçue de notre temps est tellement élevée que la convertir en euros en devient difficile.

Ainsi, si un soir on est retenus deux heures de plus au bureau sans être payé davantage, on est doublement perdant :
Perdant une fois car ce temps ne nous sera pas payé, perdant une deuxième fois car nous n’utilisons pas ce temps pour nos projet personnels ou pour notre famille. Nous avons donc un manque à gagner personnel, qui comme je l’ai expliqué dans mes deux exemples peut rapidement devenir colossal.
De mon point de vue trop de gens ne prennent pas suffisamment conscience de la valeur de leur temps.

Il faut aussi comprendre que si l’on se permet de rester plus tard au bureau, on tombe alors dans le piège de la loi de parkinson qui nous dit que :
« Le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement. »
Ainsi, le simple fait de considérer avoir besoin de rester plus tard au bureau rend ce besoin réel… C’est un cercle vicieux !

Rentrer plus tard à la maison nous épuise moralement, on culpabilise de ne pas avoir de temps libre et la fatigue s’accumule diminuant d’autant notre efficacité. Nous allons de nouveau penser nécessiter ces heures supplémentaires … C’est l’effet boule de neige !

Il a deux raisons qui peuvent expliquer que l’on fasse régulièrement des heures supplémentaires :
Si vous en faites :
1- Êtes-vous inefficaces, mal organisés ?
2- On vous surcharge de travail et on vous promet une hypothétique augmentation, ou un meilleur poste ?

Dans les deux cas vous avez la possibilité de changer, pour rééquilibrer votre vie.
1 - Si vous n’êtes pas efficaces, vous pouvez apprendre à le devenir. Pour cela je vous recommande la lecture des articles suivants :
Je rédigerai aussi bientôt un article sur la méthode d’organisation du travail de référence : La méthode GTD de David Allen. Cette méthode est la clef de voûte d’une organisation qui nous amène vers les sommets de la productivité et de la gestion du stress.
En effet on ne peut pas vraiment dire que notre entreprise nous exploite et nous surcharge de travail tant que l’on a pas acquis de bonnes méthodes de travail et d’organisation. Beaucoup de gens, par leur manque de méthodes et d’organisation, se créent eux-même de la pression, du stress et des inquiétudes.

2 - le problème vient de l’entreprise ?
Même en maîtrisant les meilleures méthodes de travail et d’organisation, il peut arriver que la charge de travail soit trop importante.

Il ne faut pas oublier que les entreprises sont conçues pour créer du chiffre, c’est leur nature c’est dans leur gênes. Si vous ne définissez pas vous même la limite de que ce vous avez à offrir à votre entreprise, alors elle prendra TOUT ! Cela n’a jamais été un secret, on a seulement tendance à l’oublier.

Beaucoup de gens se déresponsabilisent en faisant porter le chapeau à l’entreprise alors qu’il s’agit de NOTRE choix et de NOTRE responsabilité.

Si votre entreprise vous consume ( ou plutôt si vous lui en donnez trop), je vous conseille l’excellente vidéo de Nigel Marsh. Avec beaucoup d’humour, il résume très bien le problème :-)
Et vous, faites-vous des heures supplémentaires ?

Pourquoi en ressentez-vous le besoin ? Trop de travail ? Volonté de tout finir avant de quitter le bureau pour être tranquille ?
Thomas

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire